Biographie de Visible Wind

Jusqu'à présent, l'information disponible sur l'Internet à propos de Visible Wind s'est avérée inexacte, imprécise et même parfois de purs mensonges. C'est pourquoi il était temps de rétablir l'heure juste à ce sujet, puisqu'à défaut d'informations de source, il semble que certains individus ne se gênent pas pour en fabriquer. Nous les remercions quand meme de leur intéret envers le groupe.

En 1983, plus précisément vers le mois de mai, date des premiers enregistrements du groupe, il y avait 5 jeunes musiciens, Denis Gauthier à la batterie, Philippe Woolgar à la guitare Stéphane Geysens à la basse, Jean-Denis Britten à l'orgue et Luc Hébert aux chant et percussions qui, inspirés par le prog québécois, canadien et brittanique, passaient leur soirées à pratiquer et écouter de la musique. Le groupe s'était formé des cendres d'une formation précédente, Crystal Rage, qui avait fait fureur à la polyvalente Antoine-Brossard, lors d'un concert bénéfice, l'Équateurock, organisé pour venir en aide aux gens de l'Équateur. Lors de ce concours, auquel plusieurs groupes de Brossard et des environs avaient participé, Belzébuth (dont le chanteur guitariste Ghyslain Egglefield fera brièvement partie de VW en 1985), Seachest (groupe heavy métal dont Stef Geysens fera partie en 1984 et dont deux membres se joindront aussi brièvement à VW) Metal Gods, Quest, Arcane et quelques autres. Crystal Rage était aussi formé de Denis Gauthier à la batterie, Claude Beaulieu à la basse, Philippe Woolgar et Pierre Ethier aux guitares, ainsi que Benoît David au chant (plus tard de la formation prog Québécoise Mystery) La prestation de Crystal Rage consistait de quelques reprises de groupes rock, dont Rush (Spirit of the Radio, Working Man) The Scorpions (No One Like You, When the Smoke is going Down) ainsi que du Plume Latraverse et quelques compositions. La réaction du public fut plutôt catastrophique. Bon nombre d'étudiants se levèrent pour quitter la salle et demander de se faire rembourser le coût du spectacle qui était de 50 cents.

La suite logique de ce fiasco était la fin de cette formation. Et puisque nous allions tous terminer notre secondaire, cela semblait être une occasion d'essayer quelque chose de différent. Je connaissais Philippe Woolgar et Denis Gauthier depuis septembre 1972 puisque nous avions été amis en première année de l'élémentaire à l'école Marie-Victorin dans les secteurs P-V de Brossard. Philippe et moi nous étions liés d'amitié d'un commun désir de liberté. L'école buissonière était celle qui nous attirait le plus. Je me souviens entre autres qu'un matin l'institutrice avait sévèrement secoué Philippe parce qu'il ne s'était absenté sans motif valable. Nous sentions déjà que l'environnement déshumanisé et trop encâdré de l'école et de la banlieue ne nous convenait pas. Nous avions donc pris l'habitude d'essayer d'égrenner le ciment entre les briques de l'école à l'aide de bâtons de popsicle, espérant qu'au fil des ans nous arriverions à éroder les murs de cette prison dans laquelle nous étions forcés de passer le plus clair de nos journées d'enfance. Curieusement, c'est exactement ce que nous avons essayé de faire avec la musique du groupe des années plus tard, en lancant sur le marché des disques auto-pruduits, ne cadrant pas du tout avec les demandes et les objectifs d'une l'industrie de la musique trop compartimentée et soumise aux lois du marché. À notre façon, nous espérions peut-être recréer un espace où nous serions libres de ré-inventer le monde.

La suite la semaine des trois jeudis...

En voici une pas mal exacte, qui nous vient de Franco du forum fn nation:

Le groupe Visible Wind a vu le jour quelque part en 1983 quand Stephen Geysens (chant, claviers, etc.) a rencontré le batteur Luc Hébert à la polyvalente. En 1987 le groupe a rencontré le bassiste Louis Roy au Cégep du Vieux-Montréal et ce trio forme depuis le noyau de Visible Wind. Sur le premier album du groupe, paru en 1998, le chanteur du groupe est Christopher Wells mais dès le deuxième album Stephen Geysens deviendra le chanteur de Visible Wind. Aux dernières nouvelles les guitaristes Phil Woolgar et Claude Rainville faisaient aussi partie du groupe.

Visible Wind's biography

VISIBLE WIND was originally formed back in 1983 by talented multi-instrumentalist Stephen GEYSENS and prominent drummer Luc HÉBERT, who later on, in 1988 to be more accurate; will have between their line-up one of the all times greatest bassist Louis ROY, and guitar player, Philippe WOOLGAR. That year, the band released their Prime Opera "Catharsis", with Christopher Wells on vocals, who will be replaced by GEYSENS in 1991 taking over the microphone on the bands' second production "A Moment Beyond Time". After all the constant ups and downs any band goes through once in a while or several times in life, they vertiginously reached to the pinnacle of their career with "Narcissus Goes to the Moon" in 1996. Perfection is strategically contemplated by this album from a peculiar point of view; it is transitional because the band explored complex pathways regarding the musical innovation by implementing few melodic didgeridoo preludes, sweet flute passages mostly all over the production and mind-blowing mellotron and organ arrangements to some of the compositions; it is exceptional because it kept the French-Canadian purity that sealed and distinguished their previous works; and it is challenging because it surpassed the limits of the "conceptual album" terminology. "Narcissus Goes to the Moon" is the ultimate consideration that tells symphonic progressive rock from what it's not, and I'm not just talking about what VISIBLE WIND achieved during the nineties, but up to present days where other bands could be more like this Canadian band, and hopefully, get to learn a thing or two that could come in quite handy to innovate the quality of their work instead of relying on worn-out formulas.

thanks to Alberto Ramos Ibargüen for this rather nice and accurate bio from Progarchives

Année

 Batterie

 Guitare

 Basse

 Claviers

 Voix

 1983

 Denis Gauthier

 Philippe Woolgar

 Stéphane Geysens

 Jean-Denis Britten

Stéphane Geysens

 Luc Hébert

 1984

Denis Gauthier

Luc Hébert

 "

Patrice Saint-Jean

 "

 1985

 Luc Hébert

Fabien Chapdelaine 

 "

 Ghyslain Egglefield

1986

 "

"

 "

 "

 Martin Laporte

1987

 Luc Hébert

Benoît Lacelle

Luc Hébert

 "

 Fabien Chapdelaine

Pascal Boissé

Philippe Landry

Jean-François Lapierre

Luc Quenneville

Ian Robson

Patrice Saint-Jean

Louis Roy

 "

Fabien Chapdelaine 

1988 

 Luc Hébert

Guy Charbonneau

Luc Hébert

 "

 Louis Roy

 "

Christopher Wells

 1989

 "

 "

 "

 "

 Guy Martin

Stéphane Geysens

Philippe Woolgar

 1990

 "

 "

 "

 "

Stéphane Geysens

Philippe Woolgar 

 1991

 "

 "

 "

 "

 Stéphane Geysens

Philippe Woolgar

 1992

 "

 Claude Rainville

 "

 "

 Stéphane Geysens

 1993

 "

 "

 "

 "

 "

 1994

 "

 "

 "

 "

 "

 1995

 "

 "

 "

 "

 "

 1996

 "

 "

 "

 "

 "

 1997

 "

 Denis Champoux

 "

 "

 "

 1998

 "

 Denis Champoux

Martin Carbonneau

 "

 "

 "

 1999

 Luc Hébert

Pierre-Valérie Boissé

 Claude Rainville

 "

 "

 "

 2000

 Luc Hébert

 "

 "

 "

 2001

 "

 Martin Carbonneau

Philippe Woolgar

 "

 "

 "

 2002

 "

Philippe Woolgar

Jocelyn Audet 

 "

 "

 "

 2003

 "

 

 "

 "

 "