MADAME VIGÉE-LEBRUN - Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842), peintre talentueuse, était la coqueluche des têtes couronnées car elle peignait leur portrait de façon relativement flatteuse et selon les critères les plus à la mode à la fin du XVIIIe siècle. Ses 30 portraits de Marie-Antoinette ont servi de tremplin à sa célébrité. Admise à l'Académie Royale de Peinture de France (sous la pression de Louis XVI), elle jouissait d'une réputation européenne, non seulement comme artiste mais aussi comme femme d'esprit.

Si le portraitisme n'avait aucun secret pour elle, il faut réaliser qu'elle était l'enfant du pastelliste Louis Vigée, professeur à l'Académie de Saint-Luc. Elle devint, en janvier 1776, l'épouse de Jean-Baptiste Lebrun, célèbre marchand d'art.

Son salon parisien rue de Cléry, accueillait beaucoup d'artistes et de célébrités de toute sorte. Ses réceptions étaient tellement courues que faute de sièges, des maréchaux de France s'assoyaient par terre. L'on comptait parmi ses invités : les compositeurs André Modeste Grétry, Antonio Sacchini et le père Giovanni Batista Martini; Hélène de Montgeroult, les chanteurs Joseph-Dominique-Fabry Garat et Marie-Françoise Todi; quatre de ses modèles : Charlotte Fuligny-Damas, marquise de Grollier, la marquise de Roujé, Louis Augustin Richer, Jean-Paul Martini, Stanislas de Boufflers, Mme de Verdun, fille du fermier général; Françoise Eléonore Dejean de Manville, comtesse de Sabran; la comtesse Laure Regnault de Saint-Jean d'Angély; Antoine, dit le comte de Rivarol; l'académicien Charles Brifaut, Pierre-Louis, marquis de Cubières, agronome et naturaliste; le sculpteur Antoine-Denis Chaudet, une bonne amie, Jeanne Bécu, comtesse du Barry et maîtresse de Louis XV; Vivant Denon, Alexis-Jacob Azevedo, Sophie Rostopchine, comtesse de Ségur; Joseph Hyacinthe Francois de Paul de Rigaud, comte de Vaudreuil, de l'entourage de la reine Marie-Antoinette; Mme de Genlis, de Galifet, de Polignac, l'abbé Jacques Delille, le prince Henri de Prusse, frère du grand Frédéric; Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord. Thomas, baron d'Espinchal; Jean-Lambert Tallien, député de la Convention nationale; Charles-Joseph, prince de Ligne; Sébastien-Roch-Nicolas, dit Chamfort; le peintre Louis David, son ami le peintre Hubert Robert, Alexandre Joseph Pierre, vicomte de Ségur; le poète Écouchard Lebrun ainsi que son épouse Mme de Rivière, excellente cantatrice qui se produisit en duo avec Mme Todi; François-Jean de Chastellux, Pierre-Louis de Ginguené, le comte de Boutin; et Charles Alexandre de Calonne (portrait par E.V.-L.) qui fut peut-être son amant.

C'est aussi dans le salon de Mme Vigée-Lebrun que Julie de Lespinasse et Jacques-Antoine-Hippolyte de Guibert se rencontrèrent pour la première fois.

La galerie de tableaux Vigée-Lebrun (superbe!)

 


Plus récente mise à jour de ce document :