Philippe Albert Stapfer (1766-1840), écrivain, théologien protestant et homme politique d’origine suisse fut propriétaire vers 1830 du château de Talcy (Loir et Cher). Il fut ami de Prosper Mérimée.

Son mariage eut lieu en 1798 avec une parisienne, Marie Madeleine Pierrette Vincens dont il eut deux enfants Charles et Albert.

En 1812, Stapfer, Bernois d'origine, mais résidant de Paris depuis quelques années déjà, rédigea, à la demande des éditeurs Treuttel et Würtz, un Voyage pittoresque de l'Oberland qui était une véritable somme d'érudition et une synthèse admirable des précédents ouvrages sur la Suisse.

Stapfer fut, de 1803 à 1840, l'âme d'un cercle visant à des échanges entre les lettres et les sciences françaises et allemandes. Ce salon littéraire accueillit en plus de Mérimée, Eugène Viollet-le-Duc, Étienne-Jean Délécluze, Victor Cousin, François Guizot, Charles Augustin Sainte-Beuve, Jean-Baptiste Antoine Suard, Johann Heinrich Pestalozzi Charles de Rémusat, Élisa Dilon, épouse de Guizot, Emmanulel Joseph Sieyès, Marc Girardin, dit Saint-Marc Girardin et Adrien de Jussieu.








Plus récente révision de ce document :