DIALOGUE SAINT-URBAIN - Pierre Anctil, un anthropologue, un historien, un professeur, un écrivain et un traducteur québécois, diplômé de troisième cycle en anthropologie sociale à la New School for Social Research de New York, un humaniste québécois passionné de culture juive a, vers 1990, cherché une voie pour rapprocher les communautés juives et francophones de Montréal. Pendant plusieurs mois, une douzaine de participants des deux groupes culturels se sont rencontrés et ils ont fondé «Dialogue Saint-Urbain».

Le groupe a émis une déclaration publique sur sa volonté de créer des ponts et, au fil de ses dîners mensuels, a imaginé différents événements culturels susceptibles de déclencher une double prise de conscience de ses similitudes: traduction des Belles-soeurs de Tremblay en Yddish, rencontre de Doris Wasserman, l'homme du théâtre yiddish à Montréal et l'auteur de théâtre Michel Tremblay. Une salle de cinéphiles juifs a aussi visionné Jésus de Montréal.

 

 





Plus récente révision de ce document :