LA MARQUISE DE SABLÉ — Magdeleine de Souvré, marquise de Sablé, est née en Touraine en 1599 et décédée en 1678 à Port-Royal. Elle était la fille de Gilles de Souvré, marquis de Courtenvaux, maréchal de France, gouverneur de Louis XIII et de Gaston d'Orléans et de Fran¨oise de Bailleul, baronne de Messei. Dans sa jeunesse, sa grande beauté était reconnue. Elle reçut l'élite des précieux et des précieuses et lança la mode des portraits et des maximes, dans ses salons du faubourg Saint-Honoré puis Place Royale à Paris. De ce milieu, sont vraisemblablement écloses les Maximes de La Rochefoucauld.

Les habitués du salon, en plus de cet auteur, étaient Voiture, Julie d'Argennes, fille de Mme de Rambouillet; la duchesse de Montausier; Jean Renaud de Segrais, Pierre Nicole, Antoine Arnaud, la duchesse d'Aiguillon, Anne Marie Martinozzi, princesse de Conti, nièce de Mazarin et son époux Armand de Bourbon, prince de Conti; Henri, duc de Monmorency, décapité à Toulouse en 1632; Jeanne Olympe Hurault de l'Hospital, dame de Choisy; Jeanne de Schonberg, duchesse de Liancourt; Blaise Pascal et sa soeur Mme Perier; Mme de Sévigné, Mme de La Fayette, Philippe de France, duc d'Anjou puis d'Orléans et frère de Louis XIV; Angélique Paulet, l'abbé d'Ailly, la duchesse de Longueville, Louis II de Bourbon-Condé, duc d'Enghien; Anne de Rohan, princesse de Guémené; Henriette, duchesse d'Orléans; Robert Arnaud d'Andilly, Élisabeth de Vendôme, duchesse de Nemours; Anne Doni, demoiselle d'Attichy, comtesse de Maure; Éléonore de Rohan, Mlle de Vandry et Marie de Hautefort. Ajoutons quelques religieuses d'élite comme Gabrielle de Mortemart, abbesse de Fontevrault; la mère Angélique Arnaud et mère Agnès, carmélite confidente de Bossuet.

Proche des frondeurs, mais modérée politiquement, elle passa de longues annés à servir d'intermédiaire entre la Cour et ceux-ci. Plus tard, sa sympathie ira aux idées de Jansen. Le cardinal Mazarin considérait son salon comme un véritable repaire de Jansénistes.

L'une des maximes personnelles de la marquise de Sablé:
«Presque tous les malheurs de la vie viennent des fausses idées qu'on se fait sur tout ce qui se passe».


Plus récente révision de ce document :