RACHILDE (1862-1953) — Née en 1862, l'écrivain Marguerite Eymery publiait ses oeuvres sous le pseudonyme de «Rachilde». Elle épousa, en 1889, le romancier Alfred Vallette. Un peu après cette union, elle a tenu salon les mardis aux locaux de la revue littéraire «Le Mercure de France», rue de L'Échaudé, à Paris puis rue de Condé. Le temps des toilettes classiques était révolu et Rachilde portait ses cheveux coupés à la garçonne.

Son salon a moissonné de jeunes écrivains et poètes dont Jules Renard, Maurice Barrès, Henri de Régnier, Pierre Louys, Louis Le Cardonnel, Ernest La Jeunesse, Émile Verhaeren, le suisse Louis Dumur, Paul Verlaine, Jean Moreas, Paul et Victor Marguerite, Albert Samain, Gustave Khan, Francis Carco, André Gide, Georges Rodenback, Albert Mockel, Catulle Mendès, Léo Dorfer (Marius Pouget), Natalie Clifford-Barney, Henri Bataille, Camille Mauclair, Guillaume Apollinaire, Fernand Kolney et Mme Fernard Kolney, Gaston Danville et Mme Gaston Danville, l'auteur Marie Huot, Ernest Gaubert, Alfred Jarry, Léon Bloy, Pierre Quillard, Rémi de Gourmont, Joris-Karl Huysman, l'astronome Camille Flammarion, Louis Hérold, Jean Pouligh et Mme Jean Pouligh, Stéphane Mallarmé, Henri Gauthier-Villars dit Willy et époux de Colette, Maurice Maeterlink, le dr Jean Saltas, Sébastien Voirol et Mme Sébastien Voirol, Jean Lorrain, Laurent Tailhade, Paul Léautaud et Oscar Wilde.

Quelques oeuvres de Rachilde : «Monsieur Vénus», « Le Jongleur », « La Marquise de Sade », « Madame La Mort et autres », « Tour d'amour », « L'animale » et « Madame Adonis ».


Plus récente révision de ce document :