LA PRINCESSE MATHILDE — Mathilde Bonaparte, princesse Demidof (1820-1904), fille de Jérôme Bonaparte, donc nièce de Napoléon Premier et cousine germaine de Napoléon III. Outre ces titres impressionnants, elle pratiquait la peinture avec un certain succès.

Selon Abel Hermant : «elle accueillait tous ses visiteurs avec un sansfaçon qui était l'extrême raffinement de la condescendance et de la politesse.» Elle avait en horreur toute étiquette. Surnommée «le plus beau décolleté d'Europe», sa vogue fut indiscutable. Son influence rayonnait dans les milieux culturels et littéraires.

Figuraient à son salon, rue de Courcelles, à Paris, puis après 1870, rue Berri et en l'été, à son château de Saint-Gratien, scientifiques, artistes et littérateurs : Hippolyte Taine, Charles, duc de Morny; le prince Napoléon (Plon-plon), frère de Mathilde; les princes Louis, Victor et Roland Bonaparte, la princesse Jeanne Bonaparte, la princesse de Metternich, la duchesse de Persigny, le comte-sculpteur Alfred-Émilien Nieuwerkerke, Alexandre Dumas, père et Alexandre Dumas fils; Émile Augier, Victorien Sardou, François Coppée, George Sand, Ernest Lavisse, Frédéric Masson, Fulcanelli, Ludovic Halévy. Henri Houssaye, Albert Vandal, Guy de Maupassant, Alphonse Daudet, Edmond About, Octave Feuillet, Éugène Violet-Leduc, José-Maria de Hérédia, Émile Gebhart, l'écrivain Jules Sandeau; les peintres Eugène Delacroix, Paul Delaroche, Ary Scheffer, Paul Beaudry, Gustave Boulanger et Jean Léon Gérôme; le physiologiste Claude Bernard, Alexandre Cabanel, Jean-Auguste Ingres, Horace Vernet, Charles Haas, Horace de Viel Castel, conservateur du Louvre; Eugène Giraud, peintre et graveur; Eugène Fromentin, Louis Garneray, Paul Bourget, Hector Berlioz, Georges de Porto-Riche, le compositeur musical Louis-Joseph Diemer, Reynaldo Hahn, débutant à l'âge de six ans en ces lieux; Léon Bonnat, Paul Gavarni, Jean-Baptiste Carpeaux, Jacques Offenbach, Gustave Flaubert, Marcel Proust, le duc et la duchesse de Gramont, Jacques-Émile Blanche, la chanteuse Marie Marimon, le prince Camillio Borghèse, Gustave Doré, Geneviève Straus et son mari Émile Strauss, Georges Bizet, Alfred de Musset, Gabriel Fauré, Camille Saint-Saëns, Franz Liszt, Charles Gounod, Félix Nadar, François Arago, l'astronome Urbain Le Verrier, Ernest Renan, Marcelin Berthelot, Louis Pasteur, Théophile Gautier qu'elle nommera bibliothécaire; Charles Augustin Sainte-Beuve, Louis Veuillot, Eugène Viollet-le-Duc, Ferdinand de Lesseps, Prosper Mérimée, Charles Ephrussi et les frères Edmond et Jules Goncourt

C'est dans ce salon que l'empereur Napoléon III et sa future épouse Eugénie de Montijo de Palafox de Guzman, comtesse de Teba, se sont rencontrés pour la première fois.

Correspondance avec Théophile Gautier


Plus récente révision de ce document :