André Masson (1896-1987) — Masson fut l'un des principaux peintres surréalistes français. Très lié avec André Breton, Joan Miro et Max Ernst, Masson a milité dans le mouvement surréaliste des années vingt. Son atelier, voisin de celui de Miro, au 45, rue Blomet, à Paris devint, en 1921, le centre d'un groupe de jeunes artistes et auteurs dont Michel Leiris, Armand Salacrou, Georges Limbour, Antonin Artaud et plusieurs autres personnalités culturelles dont Roland Tual, Max Jacob, Georges Bataille, Joan Miro, Benjamin Péret, Jean Dubuffet, Gertrude Stein, Ernest Hemingway, André Breton, Max Morice, Raymond Queneau, Alberto Giacometti, Georges Hugnet, Jacques Prévert, Jacques Baron et Robert Desnos.

André Masson a épousé en 1934 Rose Maclès soeur de Sylvia Maclès devenue tour à tour la femme de Georges Bataille et Jacques Lacan.

La guerre l'éloigne de la France en 1941 pour les Etats-Unis où Masson s'installe au Connecticut dans une maison de campagne. L'artiste reçoit les exilés surréalistes et Yves Tanguy, Dorothea Tanning, Alexander Calder, Claude Lévi-Strauss, Roberto Matto, Léonora Carrington, Denis de Rougemont, Peggy Guggenheim, Louise Strauss; Patrick Walberg et Darius Milhaud.

De retour à Paris en 1945, la production artistique d'André Masson est reconnue au cours de très nombreuses expositions. En 1965, à la demande d'André Malraux et de Jean-Louis Barrault, Masson décore le plafond du théâtre parisien de l'Odéon.


Plus récente révision de ce document :