ÉLIZABETH DE CARAMAN-CHIMAY, comtesse de Greffulhe (1860-1952), fille du prince Joseph Riquet de Camaran, sde Chimay, diplomate et homme politique Belge; épouse d'Henri de Greffulhe, intelligente, sage, originale, férue de littérature, cultivée et riche, a régné sur le Tout Paris, à cheval sur deux demi-siècles par son charisme et sa beauté (qui éclipsait celle de sa propre fille) et dont tous reconnaissaient la préséance. Inspiratrice probable de Marcel Proust pour son personnage de la comtesse de Guermantes, le mystère a toujours flirté avec cette étonnante sirène.

Son salon du 10, rue d'Astorg a vu se presser le gratin parisien des arts, de la science, de la politique et de la mondanité. Tirons de cette impressionnante nomenclature, les noms de Jean Casimir-Perier, la danseuse Loïe Fuller, Robert, comte de Montesquiou, son parent et ami; Anatole France, Édouard VIII, roi de Grande-Bretagne; la comtesse Anna de Noailles, le peintre Antonio de La Gandara, Blanche, comtesse de Clermont-Tonnerre; Élisabeth, reine de Belgique; Serge Daghiliew, Misia Sert, Franz Liszt qui a déjà joué pour elle, rue d'Astorg; Claude Debussy, Charles Haas, Modest Petrovitch Moussorgki, la claveciniste Wanda Landowska, Gabriel Fauré, Robert d'Harcourt, Paul Deschanel, Edmond de Goncourt, la princesse de Bibesco; Pauline de Broglie, Henri de Régnier, Winaretta, princesse de Polignac; René Doumic, Paul Morand, Louis Pasteur, l'empereur Guillaume II, d'Allemagne; Edouard VII, roi de Grande-Bretagne; Pierre et Marie Curie, Félix Faure, Léon Blum, Paul Claudel, François Mauriac, André Maurois, Édouard Branly, l'abbé Arthur Mugnier, le prince Roffredo Caetani, le ténor Boris Chaliapine, Edmond Rostand, les député Jules Roche et Denys Cochin, Gustave Le Bon, Boni de Castellane, son cousin Raoul Thibaut de Mézières; Maurice Barrès, Marcellin Berthelot, Philippe Berthelot, Irène Joliot-Curie, Louis et Maurice de Broglie; Henri Bergson, Léon Daudet, Florence de Luces, Armand de Gramont, Man Ray et Aristide Briand.

Dreyfusarde, liée à René Waldeck-Rousseau et au général Gaston Gallifet, elle sympathisait avec les républicains. Ajoutons qu'elle avait trouvé le temps de suivre des cours de dessin et de photographie avec Félix Tournachon dit Nadar et de taquiner le piano.

 


Plus récente mise à jour de ce document :