JEANNINE MARCOU-CHENU GRAVELIN (1907-2004)— Administratrice de l'association France-Québec et rédactrice en chef de la revue de cet organisme, femme de Robert Gravelin, assureur; belle-soeur de Pierre Louis Mallen, correspondant permanent de la Radiodiffusion-Télévision Française (RTF) au Québec et mère de Claude Gravelin, magistrat à la Cour des Comptes, Jeannine Gravelin a tenu un salon politique parisien au 29, rue Cortambert, (XVIe) au cours des années '70. D'après le Dr Marc Lavallée, elle recevait une société très sélecte composée de haut-fonctionnaires, de ministres, de prix Nobel, somme toute de la crème de la Ve République.

Selon Marc Lavallée, le salon de Madame Gravelin était un levier extraordinaire pour tout Québécois qui voulait avoir ses entrées au Matignon, au Quai d'Orsay ou à l'Élisée. Son influence pouvait s'expliquer entre autres par son efficace implication dans les tendances de vote des femmes françaises en faveur de Charles De Gaulle.

Se rencontraient au salon de Madame Gravelin, outre Pierre-Louis Mallen, Philippe Rossillon, rapporteur général du Haut Comité de la langue française; sa femme Véronique Seidoux; Jean-Daniel Jurgensen, directeur d'Amérique au Quai d'Orsay, Martial de la Fournière, diplomate; Xavier Deniau, député et maître des requêtes honoraire au conseil d'état de France; Pierre Maillard, ambassadeur de France au Canada et dans plusieurs pays; Bernard Dorin, conseiller d'ambassade; Gilbert Pérol, en charge de la presse à l'Élysée; René de Saint-Légier, conseiller diplomatique de l'Élysée; Michel Fichet, Henri Tessier du Gros, Marcel Beaux, Philippe Malaud, Jean Charbonnel, Hervé Lavenir, Michel Rocard, Henri Réthoré et Gilbert Pilleul. Notons la présence de québécois comme le Dr Marc Lavallée, docteur en médecine et en biophysique, conseiller de Daniel Johnson, premier ministre du Québec puis membre de l'exécutif national du Parti Québécois et émissaire de René Lévesque, futur premier-ministre du Québec; René Lévesque, lui-même; Bernard Landry, futur premier ministre du Québec, le Dr Camille Laurin, futur ministre dans le cabinet Lévesque; Pierre Bourgault, communicateur et chef du Rassemblement pour l'Indépendance Nationale du Québec.

En 1976, Jeannine Gravelin prit l'avion pour le Québec, persuadée qu'elle assiterait à un important événement politique. Ce fut la victoire de René Lévesque qu'elle avait facilement prophétisée.


Plus récente révision de ce document :