CLAIRE KERSAINT, DUCHESSE DE DURAS (1778-1828) – Romancière française (Ourika, Édouard), en correspondance avec Germaine de Staël et qui fut très liée avec René, vicomte de Chateaubriand. Fille d'un conventionnel guillotiné, riche héritière de plantations en Martinique, elle a tenu, sous la Restauration, un salon fort couru. Elle avait épousé Amédée Malo de Duras, premier gentilhomme de la Chambre du Roi.

Selon Charles Augustin Sainte-Beuve, l’absence de prétention était son trait dominant. Il lui reconnaissait, tout comme à Madame de Staël, malgré le caractère différent de ces deux femmes de lettres, l’âme ardente, la faculté d’indignation généreuse et de dévouement, l’énergie de sentir. Claire et Germaine partageaient, en outre, une certaine ressemblance physique.

Sans parler de Chateaubriand, en pleine rédaction des Mémoires d'Outre-Tombe et qui s’y montrait peu le soir, son salon attirait au fabuleux château d'Ussé, acquis en 1807, dans la Loire française, ou à l'hôtel parisien du 31, rue de Varenne, Wilhelm, baron von Humboldt (frère d'Alexandre du même nom); la comtesse de Boigne, Armand du Plessis, duc de Richelieu; Alexandre Laborde, Louis-Marcelin de Fontanes, Louis-Gabriel, vicomte de Bonald; Pierre Marc Gaston duc de Lévis; Antoine-Étienne de Fontaney, Ambroise Polycarpe, duc de Doudeauville; Jacquelin, duc de Maillé; George Ticknor, Adolphe Louis, marquis de Custine; Alphonse de Lamartine, François, baron Gérard; l'écrivain américain Washington Irving, Honoré de Balsac, Joseph, comte de Villèle; la marquise de Sainte-Maure, née Damas; Benjamin Constant, le comte Raczynski, Henriette-Lucy Dillon, marquise de La Tour du Pin; Nicolas Jean de Dieu, duc de Dalmatie, maréchal Soult et son épouse; François Joseph Philippe de Riquet, comte de Caraman, prince de Chimay; Charles François, général Dulauloy et son épouse; François Arago, Louise-Auguste-Élisabeth Marie Colette de Montmorency, princesse de Vaudemont; Juliette Récamier, Jean Baptiste Séraphin Joseph, comte de Villèle; Delphine Gay, Auguste de Viesse duc de Raguse, maréchal Marmont; Rosalie de Contant, Georges, baron Cuvier; Abel de Rémusat, Louis Mathieu, comte de Molé; son épouse la duchesse et Mathieu duc de Montmorency, Élizabeth Patterson, première épouse de Jérôme Bonaparte et Américaine; Charles-André, comte Pozzo di Borgo; Germaine de Staël, Brugière, baron de Barante; la comtesse de Swetchine, le chevalier Stuart et Charles Maurice de Talleyrand-Périgord. N’oublions pas son invité de prédilection, Abel François Villemain.

Ce salon considéré comme une institution européenne était qualifié par Mme de Boigne de « maison la plus agréable de Paris. »


Plus récente révision de ce document :