CLEMENS HELLER (1917-2002) — Historien économique et fils d'Otto Heller, l'éditeur de Sigmund Freud, fondateur des séminaires de Salzbourg qui ont attiré une foule d'intellectuels de plusieurs pays, Clemens Heller est né à Vienne, en Autriche, le 17 juillet 1917. Il fut aussi le fondateur du «Plan Marshall de l'intelligence». Peu après la Deuxième guerre mondiale, Heller est devenu parisien pour participer à la fondation de la Maison des sciences de l'homme et mettre sur pied plusieurs publications traitant des échanges entre les cultures Européenne, Africaines et Asiatiques. Clemens Heller devient plus tard administrateur de cet organisme.

De concert avec son épouse, une Américaine née à Paris, Mathilda Mortimer, il a inauguré, durant les Années Cinquante, son appartement de la rue Vaneau, dans la plus pure tradition des salons parisiens. S'y croisaient des scientifiques, historiens de la diplomatie, de la technologie, littéraires et architectes comme René Marzocchi, Marcel Jouandeau, Lucien Febvre, Ernst Jünger, Maurice Garden, Fernand Braudel, Maurice Aymard, Jean Paulhan, Pierre Drieu la Rochelle, les historiens polonais Marcin Kula et Léon Kominsky. L'un des invités, Wilton S. Dillon, docteur émérite du Smithsonian Institute aux États-Unis, écrivait qu'il percevait à cet endroit le climat qu'avaient tant apprécié Benjamin Franklin et Thomas Jefferson lors de leur séjour parisien au XVIIIe siècle.

L'anthropologue et philosophe Claude Lévi-Strauss fréquentait ce salon ainsi que sa collègue l'américaine Margaret Mead auteur de la citation d'entête de notre page d'accueil :

« Un petit groupe de citoyens engagés et réfléchis est capable de changer le monde. D'ailleurs rien d'autre n'y est jamais parvenu .»


Plus récente révision de ce document :