L OUISE, PRINCESSE ALLEMANDE de Stolberg-Gedern, comtesse d'Albany(1752-1824), fille aînée du prince Gustavus Adolphusde Stolberg-Gedern et de la princesse Élizabeth de Hornes, a épousé en 1772 le prétendant au trône anglais Charles IIIÉdouard Stuart qui avait pris le titre de comte d'Albany.

Louise n'allait pas tarder à constater l'alcoolisme invétéré de son mari de même que sa brutalité. Elle acquit la célébrité sous le nom de «comtesse d'Albany» en devenant l'égérie et maîtresse passionnée du poète Vittorio Alfieri et plus tard du peintre François Xavier Fabre. Son premiersalon a été tenu à Paris. Épistolièrede premier ordre elle a recruté sa correspondance et sesinvités en combinant les deux passe-temps.En fait presque tout ce que l'Europe comptait de personnages réputésou autres sont rapidement tombés dans ses filets. Ses sollicitations montraient une ouverture phénoménale; certainsauteurs lui imputaient un manque de discernement.

Le couple d'Albany a résidé au Palais Corsinisul Prato puis au Palais Guadagni (maintenant Palais San Clemente) à Florence. Louise y a tenu un salon qui attirait plusieursauteurs et artistes italiens et français dont les goûtsculturels ont joué un rôle important dans l'introductiondes idées néo-classiques dans le monde florentin.

Parmi les invités, notons Germaine de Staël, Adèle Filleul, comtesse de Flahaut et baronne de Souza, son amie intime; Charles-Victor de Bonstetten, Caterina baronne de Maltzam, l'espagnole Mme d'Armendarisy, le sculpteur Antonio Canova, Joséphine Bonaparte, l'abbé Tomaso Valperga de Caluso, François René de Chateaubriand, Corneille de Pauw, Alphonse de Lamartine, Rosalie de Grammont, comtesse de Mérode; le chevalier François de Sobirats, diplomate; Auguste de Forbin, Massimo d'Azeglio, Gino Gapponi, Joseph Charles André, marquis d'Arbaud-Jouques; Jean-Baptiste Louis Seroux d'Agincourt, Stephen James V. Millingen, Pierre Louis Jean, duc de Blacas, Gabriel de Froment-Fromentes, baron de Castille; Joseph Charles d'Arbaud de Jouques, Mme de Marchais née Julie de Laborde, épouse de Gérard Binet, baron de Marchais, premier valet de chambre de Louis XVI, une liaison étroite de Louise et hôtesse d'un salon parisien.




Plus récente mise à jour de ce document :