Madame Acarie


BARBE ACARIE (1566-1618) — Née à Paris, sous le nom de Barbe Avrillot, fille d'un maître de comptes de la Chambre de Paris, seigneur de Champlâtreux, la future bienheureuse devant l'Église catholique épousa à 16 ans, sous l'influence paternelle, le conseiller Pierre Acarie (malgré son rêve d'entrer dans les ordres), dont l'hôtel ornait la rue Ferdinand Duval (rue des Juifs jusqu'en 1900), à Paris. Leur union a donné six enfants.

Chez Mme Acarie, se rencontrent tous ceux qui se soucient de réaliser en France la réforme catholique, la conversion du clergé et des fidèles. L'on y découvre, tout d'abord, son principal collaborateur, le cardinal Pierre Bérulle qui introduisit en France avec son aide, l'ordre des Carmélites (1604). Aldous Huxley, dans L'Éminence Grise, voit dans ce salon l'hôtel de Rambouillet de la religion.

Ce salon est un rendez-vous de religieux comme le chartreux Dom Richard Beaucousin, Benoît de Canfield écrivain mystique, les capucins Ange de Joyeuse, fils d'un maréchal et frère d'un cardinal; Archange de Pembroke, d'origine anglaise comme Canfeld; et le père Joseph du Tremblay, future éminence grise de Richelieu.

Lieu de rencontre aussi des docteurs en Sorbonne, théologiens comme André du Val et Jacques Gallemant, curé d'Aumale; des clercs séculiers comme Bérulle qui, plus jeune de 10 ans que sa cousine, est déjà un directeur de conscience réputé; tout comme François de Sales.

On y trouve des magistrats tel Pierre Séguier, futur Garde des Sceaux, Michel de Marillac, futur maréchal de France; le cardinal François de Sourdis, Philippe Cospeau, professeur de l'Université; Eustache de Saint-Paul, André de Sauzéa, professeur au collège d'Autun; l'abbé André Duval, docteur de la Sorbonne; le père Pacifique de Provins; Nicolas de Neufville, seigneur de Villeroy; Saint-Jean-Baptiste de la Salle, de grandes dames influentes à la Cour, Mmes de Sainte-Beuve, Marguerite de Bréauté, future carmélite; Marie de Mercoeur, duchesse de Penthièvre; Louise de Marillac, Rachel Brochart, femme du Sieur de Raconis; Claude-Marguerite, marquise de Maignelay, les princesses d'Orléans Catherine de Longueville, et sa soeur Marguerite d'Estouteville.

Le père jésuite Pierre Coton, futur confesseur d'Henri IV et de Louis XIII fréquente l'hôtel et Pierre-Benjamin Gallemant y introduit un prêtre normand, Jean de Quintanadoine de Brétigny, fondateur des Carmélites de Rouen.

Comme religieuse Barbe Acarie prit le nom de soeur Marie de l'Incarnation. L'on ne doit pas confondre celle-ci avec Sainte-Marie de l'Incarnation (1599-1672) surnommée la Thérèse de la Nouvelle France.

 

 


Plus récente mise à jour de ce document :